Voyage et alcool/tabac/argent liquide : les limites en Europe

En voyage, certains produits font l’objet de restrictions particulières. C’est le cas de l’argent liquide, de l’alcool ainsi que des produits à base de tabac. Ils sont autorisés au sein de l’Union européen et ne font pas l’objet d’autres taxes supplémentaires à celles perçues à l’achat. Cependant, des limites doivent être respectées.

Boissons alcooliques et tabacs réservés à l’usage personnel

De manière générale, l’alcool et les produits à base de tabac peuvent être librement transportés par les particuliers. Ces derniers doivent tout de même faire preuve de bonne foi. En cas de doute, les agents de la douane auront la possibilité de demander des preuves que les boissons et les cigarettes sont effectivement destinées à la consommation personnelle. Cela dit, chaque pays membre de l’Union européenne applique sa propre politique concernant les produits alcooliques et le tabac.

Les limites à ne pas dépasser au passage de la douane

En passant la frontière, un particulier devrait avoir au maximum 4 litres de vin non mousseux et 16 litres de bière dans sa voiture. Pour les alcools forts, la limite à ne pas dépasser est de 1 litre pour les boissons à plus de 22 degrés. Ce sera 2 litres tout au plus pour les vins forts et mousseux. En ce qui concerne les cigarettes, 200 cigarettes et 50 grammes de tabac.

La question de l’argent liquide pendant le voyage

La circulation d’argent liquide est totalement libre. En effet, les autorités douanières de l’UE exigent à ce que les sommes dépassant les 10 000 euros fassent l’objet de déclaration au préalable. L’équivalent en devise étrangère de ce même montant doit également être déclaré par la personne qui le transporte. Dans tous les cas, les agents de la douane ont le pouvoir de faire des foules inopinées et des vérifications approfondies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *